Environnement et cadre de vie

 

OPÉRATION BOCAGE
Pour une revalorisation du paysage traditionnel bressan

La commission environnement de la Communauté de Communes lancera au printemps son « opération bocage », en faveur de la replantation et de la préservation des haies.


En terre bressane comme ailleurs, les paysages de bocage ont été mis à mal depuis la modernisation de l’agriculture. La mécanisation agricole, les différents remembrements mais aussi les changements de modes de vie ont fait disparaître de nombreuses haies.


Sur le territoire communal, ce déclin est variable d’une commune à l’autre, avec une diminution de 6 à 55 %. Il est très important sur Bey ou Cruzilles-les-Mépillat, où des haies ont été arrachées en bordure de parcelles. Il est moins apparent sur des zones plus urbanisées.

 

Un regain d’intérêt pour le bocage

 

Depuis 1990, on observe un regain d’intérêt pour la haie, notamment de la part des communes. La Communauté de Communes, en 2004, a confié une étude à une stagiaire, Céline Dondeynaz, pour mieux connaître les spécificités du bocage sur le canton.

Elle met en avant la réelle utilité du bocage, sous différents aspects.


Les haies permettent de mieux maîtriser les éléments naturels avec un effet brise-vent et une régulation hydraulique. Elles donnent son caractère au paysage bressan et sont très appréciées des habitants. Les haies ont aussi un intérêt touristique non négligeable, en particulier aux abords des sentiers de randonnée.


Autre argument : les haies sont un refuge pour la végétation et pour la faune, favorisant la biodiversité du territoire.
Même s’il doit son déclin en partie à l’agriculture, le bocage offre plusieurs avantages agronomiques.
Il permet de protéger les cultures. Il préserve le bétail, en l’abritant partiellement des éléments climatiques et en réduisant la vitesse de propagation des épidémies.

 

Un programme commun de revalorisation


Plusieurs dispositifs en faveur du bocage existent déjà mais à destination des agriculteurs surtout.
C’est le cas des mesures agri-environnementales (MAE) ou des Contrats d’Agriculture Durable (CAD). L’opération « bocage » de la communauté de communes s’adressera à tous ceux qui veulent être partenaires de la remise en valeur de ce patrimoine commun, particuliers, agriculteurs et communes.


Une subvention de 3 € par mètre linéaire sera attribuée pour tout projet de plantation répondant aux critères définis. Citons la priorité donnée aux plantations en bordure de sentiers, la nécessité d’associer au moins six essences, sur un minimum de 50 m linéaires, en utilisant un paillage dégradable. Il faut que la haie soit maintenue pendant 10 ans au moins, avec un entretien régulier.
Le dispositif d’aides sera ouvert au printemps mais dès le mois de janvier, les dossiers peuvent être retirés.

 

Télécharger la demande de subvention >


Télécharger le guide de replantation des haies >

 

      Communauté de communes du canton de Pont-de-Veyle - 63, Grande Rue 01290 Pont-de-Veyle - Tél. 03 85 23 90 15 - Fax 03 85 36 22 12 - communaute@cc-pontdeveyle.fr


Création réalisation Agence Panama